ITALIE : II Convegno Regionale della Divina Misericordia PALERMO 05 - 06 maggio 2012

WACOM 2011 Ã Cracovie

Paroles conclusives du Congrès par son Président, le Cardinal Schönborn

Paroles conclusives du Congrès par son Président, le Cardinal Schönborn

A retrouver également sur You Tube """"""

 

1) Le World Apostolic Congress on Mercy (WACOM) est un chemin : La première grande manifestation a eu lieu à Rome au Latran lors du Congrès Apostolique Mondial de la Miséricorde en avril 2008 ; la deuxième a eu lieu à Cracovie (Lagiewniki) du 1er au 5 octobre 2011, en ces jours de bénédiction. Entre temps ont eu lieu plus de 40 congrès continentaux et nationaux, avec l’objectif de répondre de manière universelle et ecclésiale à l’appel de Jean Paul II à la Miséricorde les 17-18 aoà»t 2002. Nous poursuivons ce chemin, en encourageant les comités nationaux et continentaux à susciter des congrès locaux jusqu’au prochain Congrès Apostolique Mondial qui se tiendra à Bogota, Manille en 2014, sur invitation des évêques, toujours avec l’objectif de rendre toute l’Eglise plus consciente et plus motivée par le mystère de la Divine Miséricorde en toute sa mission. Le Cardinal Christoph Schönborn, en tant que Président du WACOM, remercie les conférences épiscopales qui ont nommé des coordinateurs nationaux. 2) Le Congrès Mondial, organisé par l’archidiocèse de Cracovie, qui se conclut aujourd’hui, fut un temps béni de rencontre avec le Christ-Miséricorde, entre les délégués du monde entier et avec les pasteurs de l’Eglise. Nous avons prié la Divine Miséricorde, nous l’avons expérimentée, nous l’avons célébrée, nous l’avons approfondie, nous l’avons partagée, nous l’avons exercée, nous l’avons annoncée. Nous en rendons grâce au Seigneur ! Les témoins du lieu, Sainte Faustine et le Bienheureux Jean-Paul II, nous ont encouragés à aller de l’avant. L’assemblée a proposé au Saint-Père la cause du doctorat de Sainte Faustine. Cela permettrait à tous de considérer l’universalité et la profondeur de son enseignement, dans une « herméneutique de la continuité » (Benoît XVI). L’assemblée a également proposé au Saint-Père de prendre en considération, lors du prochain Synode sur l’Evangélisation, l’apostolat de la Divine Miséricorde comme Chemin privilégié de la nouvelle évangélisation. 3) Nous encourageons les participants et tous les baptisés à devenir d’authentiques témoins de la Miséricorde.