Septembre ’07

24 Septembre : Rencontre du Conseil exécutif à Rome. Les cardinaux Schönborn et Ruini, ont discuté les principaux sujets concernant la préparation du Congrès. Le Cardinal Schönborn a ensuite présidé la rencontre avec les membres du Conseil exécutif. Il a encouragé chacun pour le travail intensif fourni dans l’élaboration du Congrès. Il le voit comme un héritage important du Pape Jean Paul II, à développer aujourd’hui. Il est surprenant de noter l’engouement que suscite la Divine Miséricorde à travers le monde. Le congrès est ouvert à tous. Le défi sera donc  de s’occuper aussi bien des délégués officiels du Congrès que des pèlerins. La variété est toujours une grâce à accueillir ! Dans cette optique, le Cardinal a prié chacun de tenir trois points en considération :

1. Les aspects de pèlerinage et de congrès sont distincts, mais non séparables.

2. L’ecclésialité et la catholicité du Congrès : il ne s’agit pas d’un congrès "faustinien", bien que le message de Sainte Faustine soit accueilli par l’Eglise. Au cours des siècles, bien des réalités d’Eglise ont fait l’expérience de la Miséricorde, révélée en tout premier lieu par les évangiles. Il s’agira donc de mieux la vivre avec toute l’Eglise, sans exclusion.

3. Le lien étroit entre Congrès et Mission d’évangélisation : c’est ce dynamisme missionnaire qui rendra utiles les prochains Congrès locaux.

26-28 Septembre : Le Comité européen s’est rencontré pour la troisième fois à Ars, avec la participation des nouveaux membres venus d’Irlande, d’Angleterre et du Moyen Orient. L’exemple de l’organisation du Comité Lituanien a inspiré les autres délégués. De nombreuses suggestions pour les après-midi d’Evangélisation du Congrès ont été mises en commun. D’autres sujets tels que les médias, l’engagement de tous et l’universalité ont été au cœur des partages.

Le Comité s’est enrichi de l’apport du Cardinal Philippe Barbarin et de Mgr Guy Bagnard, Evêque de Belley-Ars. Il a été honoré de la présence de Mgr Albert De Monléon.

 En réponse à la lettre du Cardinal Schönborn adressée à de nombreuses Conférences Episcopales du monde, des Comités nationaux se mettent en place, présidés par un évêque, aidé d’un coordinateur. Ils s’occupent des invitations à adresser à tous, spécialement aux délégués des réalités locales. Ces comités nationaux organisent également la préparation à mettre en œuvre dans les Paroisses, les Instituts et les Mouvements. Ils s’occupent enfin de l’organisation du voyage et du séjour à RomeDe nouveaux pays importants adhèrent au projet comme l’Inde et le Brésil. Du 13 au 17septembre, le Comité Latino-Américain se réunit pour la deuxième fois avec de nouveaux membres et des délégués officiels. Le Site internet se développe grâce à la participation de tous les continents. On étudie la rédaction des statuts adéquats. Beaucoup voient ce Congrès comme le début d’une grande aventure : "la lumière pour les hommes et les femmes du troisième millénaire sera vraiment la Miséricorde divine" (cf. Jean Paul II - homélie 30 avril 2000)