Horizons - Déc. ’07

Chers Amis,

 

Voici quelques pensées proposées par le Cardinal Schönborn aux Cardinaux du Comité de Patronage le 22 novembre, dans la Salle des Archives Secrètes du Vatican :

"On peut considérer les discours de Jean Paul II à Cracovie en 2002 comme un testament. Là le pape polonais nous disait l’urgence de faire connaître à tous les hommes la Divine Miséricorde. Il a confié le monde à la Miséricorde. Il a invité tous à devenir des témoins et des apôtres de la Miséricorde.

Clairement, le Seigneur a donné une réponse impressionnante à cet appel. Il a rappelé Jean-Paul II chez lui le Dimanche de la divine Miséricorde en 2005. C’était comme une signature, un sceau.

A la Retraite Internationale de Lagiewniki en 2005, 150 prêtres sont venus du monde entier. Et nous nous sommes posés la question : comment donner réponse à cet appel universel ? comment continuer ?

A mûri l’idée d’un congrès mondial. Celle-ci a été accueillie de manière internationale à tous niveaux, suscitant un grand intérêt populaire, théologique et spirituel."

 

Ainsi, le Congrès Mondial de Rome et la suite des congrès locaux successifs entendent être une réponse ecclésiale universelle à l’appel de Jean Paul II à Cracovie (dans la perspective de Deus est caritas). Toute l’Eglise est appelée à élaborer des programmes pastoraux en termes de Miséricorde.

 

De fait, les comités continentaux et nationaux mis en place un peu partout dans le monde, autour de coordinateurs, très souvent choisis directement par les conférences épiscopales, sont appelés à faire parvenir cet appel et cette invitation à tous, à toutes les réalités d’Eglise, se faisant tout à tous. Ainsi les coordinateurs, pour reprendre une expression du Cardinal Rylko, se doivent de garantir l’universalité.

En cela l’esprit de pauvreté de Sainte Faustine devra nous inspirer tous : se faire serviteurs d’un projet qui nous dépasse.

Souvent les coordinateurs sont situés dans une réalité particulière d’Eglise : ils sont religieux, ils appartiennent à une association, un mouvement… Quelle richesse !… Pourtant ils savent donner de l’importance à chaque instance et les valoriser toutes, au-delà des propres sympathies  : paroisses, services diocésains, instituts de vie consacrée, communautés nouvelles, associations… Aucune ne prévaut, mais toutes sont appelées à collaborer, car la Miséricorde est le Trésor de toute l’Eglise.

Evidemment, personne, ni aucun groupe, ne pourrait prétendre en avoir l’exclusivité. Les comités de coordination ont un cœur universel. Aucun ne profiterait de son rôle pour en faire bénéficier d’abord son groupe. La Miséricorde est crédible, dans la mesure où elle n’est pas monopolisée. Quel splendide témoignage à la Miséricorde dans les favelas de Sao Paolo ! Quelles merveilles chez les enfants pauvres de Bangalore ! Quelle leçon pour nous, de la part des groupes paroissiaux de Manille, vivant dans les quartiers très pauvres ! La Miséricorde est vécue, elle se fait petite et pauvre, elle restaure la dignité de nos frères en humanité, elle procure un nouveau type de communion, elle dynamise la mission.

Ainsi, le but du Congrès est de recevoir et de partager le Don de Dieu avec tous, de s’émerveiller de l’expérience de Miséricorde vécue par l’autre, et de la proposer à tous, en tant que témoins. Il n’est pas de créer une fédération de groupes, qui du coup en exclurait d’autres. La Miséricorde est de tous. Nous voulons en prendre davantage conscience !… Nous désirons être davantage motivés par elle, dans toutes nos activités, dans tous nos projets !…

 

Ce Congrès sera vraiment la Fête de l’Eglise, l’Epiphanie de l’Amour inconditionnel de Dieu, de son engagement pour l’humanité ; il sera ferment de communion et dynamisme pour la mission, enrichissement des charismes et ministères. On comprend les paroles de don Stanislao Dziwisz (Cardinal archevêque de Cracovie) : ce Congrès, c’était le rêve de Jean-Paul II !…

Que le Seigneur vienne donc dans notre vie avec sa plénitude : la Miséricorde.

 

Joyeux Noël à vous tous sur tous les continents !

P. Patrice Chocholski

Coordinateur