Historique

En juillet 2005, une retraite internationale de prêtres et équipes pastorales a eu lieu au Sanctuaire de la Divine Miséricorde à Lagiewniki-Cracovie, Pologne sur le thème " La Miséricorde, Unique Espérance pour le Monde. "

La retraite a été prêchée par le Cardinal Christophe Schönborn, le Cardinal Philippe Barbarin, Mgr Albert de Monléon et le Père Patrice Chocholski. Elle a rassemblé environ 300 personnes de tous les continents. Lors de la conclusion de la retraite, l’idée d’un Congrès Mondial sur la Miséricorde a été présentée par un laïc, Gérald Arbola, aux cardinaux et aux retraitants et a été accueillie positivement.

Le projet a été présenté par le Cardinal Schönborn à Sa Sainteté, le Pape Benoît XVI en février 2006 et a reçu son encouragement et sa bénédiction.

… développement de l’organisation du CONGRES au fil des mois :

Juillet 2007 : "Bonnes nouvelles" !
L’équipe excutive est prête. La sctructure et les différents e-mail sont publiés sur le site (en pdf dans la rubique "Organisation-Conseil exécutif"). D’autres groupes dans le monde entier se préparent pour le Congrès de Rome. Des professionnels se sont mis à disposition avec le satut de "bénévoles" pour le Secrétariat, la logistique internationnale et les finances.
Tout avance bien ! Le diocèse de Rome nous fournit une précieuse aide grâce au Card. Camille Riuni et à Mgr Mauro Parmiggiani (Secrétaire Général du Vicariat). Encore un peu de patience pour la publication on line des modules d’inscription. Ce temps supplémentaire est nécessaire pour sécuriser les tranferts (CB…). Merci à tous pour votre patience "divine" ! Il s’agit désormais d’attendre plus que quelques semaines…

Juin 2007 Le Cardinal Poupard considère que ce Congrès,fondé sur la Miséricorde comme passerelle, marquera une étape importante dans l’histoire des rencontres entre religions et cultures. Il entre dans le Comité de Patronage. Il présidera la rencontre interreligieuse du 3 avril 2008, que nous préparerons en collaboration avec le Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux.

S.E. Mgr Ranjith, Secrétaire de la Congrégation pour le Culte Divin et les Sacrements, du Sri Lanka, entre lui aussi dans le Comité de Patronage. Il interviendra le 4 avril au matin.

Mai 2007 S’est tenue à Rome la première rencontre du Comité intercontinental de préparation, suivie d’une deuxième rencontre du Comité européen

Avril 2007 A la conclusion de la mise en place du Comité européen, le Cardinal Schönborn annonce officiellement, au cours d’une conférence de presse à Vienne, la tenue du Congrès, un an plus tard, jour pour jour.

Quelques jours après le Dimanche de la Miséricorde, de précieux éléments sont suggérés par le Cardinal Arinze et S.E. Mgr Rylko, Président du Conseil Pontifical pour les Laïcs, qui entre à son tour dans le Comité de Patronage.

A la fin du mois, mise en place du Comité asiatique de préparation du Congrès. Y sont présents 300 délégués officiels diocésains de 11 pays et 78 évêques. Y participent directement 9 évêques et de nombreux prêtres. C’est le Vicaire Général de Manille qui, en accord avec le Cardinal Rosales et le Président de la FABC (conférences épiscopales d’Asie) devient Coordinateur officiel pour le continent.

Février 2007 De retour a Rome, contacts fructueux avec des membres du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux et de celui pour l’Unité des Chrétiens. Le Congrès a aussi éveillé l’intérêt d’un groupe de séminaristes du Collège Romain. Ils ont soulevé la question de la place du Mystère de la Miséricorde dans leur formation sacerdotale. L’idée d’un séminaire de travail sur ce sujet est évoqué.

Janvier 2007 Mgr Lori, évêque de Bridgeport, USA, apporte son aide pour la fondation d’un comité US. La première réunion aura lieu par vidéo conférence pour les évêques et délégués diocésains de la côte Est à la côte Ouest.

Décembre 2006 Le coordinateur du Congrès est reçu par le cardinal Stanislas Dziwisz. L’archevêque de Cracovie, précédemment secrétaire privé du Pape Jean Paul II, accueille le projet avec un grand enthousiasme, déclare son « engagement total » et donne « son appui total » pour le Congrès.

Novembre 2006 Le premier comité continental est mis en place en Amérique Latine pour préparer le Congrès mondial de la Miséricorde à Rome. Des représentants des diocèses du Paraguay, d’Argentine, du Mexique, d’Uruguay, de Bolivie, du Brésil et du Chili signent les actes du comité. Y sont présents Mgr Cuquejo, archevêque d’Asuncion et le Nonce Apostolique au Paraguay.

Mars 2006 L’équipe du Congrès rencontre Mgr Ronny Jenkins, Assistant Secrétaire Général de la Conférence Episcopale Nord Américaine. Mgr Jenkins exprime un intérêt personnel pour cette initiative et engage la discussion sur les moyens de communiquer le Congrès à tous les membres de la Conférence des évêques catholiques US.

Février 2006 Au cours d’une audience avec sa Sainteté le Pape Benoît XVI, le cardinal Christophe Schönborn mentionne le projet d’un Congrès Mondial de la Miséricorde. Le Saint Père accueille l’idée avec bienveillance et accorde sa bénédiction.

Octobre 2005 À la clôture du Synode des Evêques 2005 à Rome, l’équipe du Congrès discute le projet d’un Congrès Mondial de la Miséricorde avec le Cardinal Camillo Ruini (président de la conférence épiscopale italienne). Le cardinal accepte de présider le Congrès si celui-ci a lieu à Rome.